Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 mars 2002

États-Unis. Adoption de mesures protectionnistes dans le secteur de l'acier

Le président américain George W. Bush, recourant à la clause de sauvegarde prévue par les règles de l'O.M.C., annonce des mesures protectionnistes unilatérales en faveur de l'industrie sidérurgique nationale, sous la pression d'États comme l'Ohio, la Pennsylvanie ou la Virginie. Des quotas et des droits de douane de 8 à 30 p. 100 doivent être imposés, à compter du 20 et pour trois ans, aux importations d'acier. Cette décision entraîne de vives protestations dans le monde, notamment de la part de l'Union européenne, premier exportateur d'acier aux États-Unis, qui fustige le manque de compétitivité de l'industrie sidérurgique américaine et dénonce une application injustifiée de la clause de sauvegarde. Bruxelles – tout comme Tōkyō et Séoul – décide de saisir l'organe de règlement des différends de l'O.M.C., d'adopter des mesures de rétorsion et, à son tour, des mesures de sauvegarde.

— Universalis

Événements précédents