5-6 février 1989France – Iran. Visite de Roland Dumas à Téhéran

 

Le 5, Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères, est le premier membre d'un gouvernement français à se rendre en visite officielle en Iran depuis l'avènement de la république islamique en février 1979. Ces entretiens illustrent la volonté de la France de régler le contentieux financier lié au dossier Eurodif et de participer au relèvement économique du pays, tout en restant attentive à la situation des droits de l'homme en Iran.

Le 6, au terme de la visite de Roland Dumas, son homologue iranien, Ali Akbar Velayati, accuse la France, au cours d'une conférence de presse commune, d'avoir manqué à sa parole au sujet de la libération du terroriste libanais Anis Naccache, condamné à la réclusion à perpétuité pour avoir tenté, en 1980, d'assassiner Chapour Bakhtiar, ancien ministre du chah. Sa grâce aurait été promise par le gouvernement de Jacques Chirac en échange de la libération, en mai 1988, des otages français du Liban. François Mitterrand déclare, le 12, au cours de l'émission télévisée Sept sur sept, que rien ne permet de mettre en doute la bonne foi de Jacques Chirac sur cette question.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-6 février 1989 - France – Iran. Visite de Roland Dumas à Téhéran », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-6-fevrier-1989-visite-de-roland-dumas-a-teheran/