Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

4 juin 2023

Guinée-Bissau. Élections législatives

Des élections législatives se tiennent de façon anticipée à la suite de la décision du président de la République Umaro Sissoco Embaló, en mai 2022, de dissoudre l’Assemblée où il ne disposait pas de majorité. La coalition Plateforme alliance inclusive-Terra Ranka, menée par le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) de Domingos Simões Pereira, remporte le scrutin avec 39,4 % des suffrages et obtient une majorité absolue à l’Assemblée avec 54 sièges sur 102. Le Mouvement pour l’alternance démocratique G-15 (MADEM G-15) du chef de l’État obtient 24,4 % des voix et 29 élus. Le Parti du renouveau social (PRS) subit un revers avec 15 % des suffrages et 12 députés. Le Parti des travailleurs guinéens (PTG), créé par le ministre de l’Intérieur Botché Candé, fait son entrée au Parlement avec 8,2 % des voix et 6 sièges. La formation du Premier ministre Nuno Gomes Nabiam, l’Assemblée du peuple uni-Parti démocrate de Guinée-Bissau (APU-PDGB), régresse avec 4,4 % des suffrages et 1 élu. Le taux de participation est de 79,6 %. Le scrutin ouvre une période de cohabitation.

— Universalis

Événements précédents

  • 1er février 2022 Guinée-Bissau. Tentative de coup d’État

    Quelques dizaines d’hommes armés investissent le palais gouvernemental, situé en périphérie de Bissau, où se tient un Conseil des ministres réunissant le président Umaro Sissoko Embaló, le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam, les ministres et les chefs de l’armée. Des combats opposent les assaillants...

  • 29 décembre 2019 Guinée-Bissau. Élection d’Umaro Sissoco Embaló à la présidence

    Le candidat du Mouvement pour l’alternance démocratique (MADEM G-15), Umaro Sissoco Embaló, est élu président avec 53,6 p. 100 des suffrages. Il était opposé au second tour à Domingos Simões Pereira, président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC). Le taux de participation...

  • 24 novembre 2019 Guinée-Bissau. Premier tour de l’élection présidentielle

    L’ancien Premier ministre Domingos Simões Pereira, président du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), arrive en tête au premier tour de l’élection présidentielle avec 40,1 p. 100 des suffrages. Le candidat du Mouvement pour l’alternance démocratique (MADEM-G 15), Umaro...

  • 10-18 mars 2019 Guinée-Bissau. Élections législatives

    Le 10, le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), au pouvoir, remporte les élections législatives avec 35,2 p. 100 des suffrages et 47 sièges sur 102, mais ne retrouve pas sa majorité absolue au Parlement. Le scrutin a été plusieurs fois reporté depuis la fin du mandat...

  • 18-22 mai 2014 Guinée-Bissau. Élection de José Mário Vaz à la présidence

    Le 18, José Mário Vaz, candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (P.A.I.G.C.), arrivé en tête au premier tour qui s'est tenu en avril, remporte l'élection présidentielle avec 61,9 p. 100 des suffrages. Il bat le candidat indépendant soutenu par l'armée Nuno Gomes Nabiam,...

  • 13 avril 2014 Guinée-Bissau. Élections générales

    À la suite du coup d'État militaire d'avril 2012 qui avait entraîné l'annulation de l'élection présidentielle en cours, des élections générales se tiennent, sous la pression internationale. Candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (P.A.I.G.C.), ancien parti unique, José...

  • 12-29 avril 2012 Guinée-Bissau. Coup d'État militaire

    Le 12, un groupe de militaires attaque la résidence de l'ex-Premier ministre Carlos Gomes Júnior, arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle en mars. Il arrête ce dernier ainsi que le président par intérim Raimundo Pereira. Le 13, les putschistes justifient leur action en accusant Carlos...

  • 18 mars 2012 Guinée-Bissau. Premier tour de l'élection présidentielle

    Le 18, le Premier ministre sortant Carlos Gomes Júnior remporte le premier tour de l'élection présidentielle organisée à la suite du décès du président Malam Bacaï Sanha en janvier. Le candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert, au pouvoir, obtient 49 p. 100 des suffrages....

  • 9 janvier 2012 Guinée-Bissau. Mort du président Malam Bacaï Sanha

    Le président Malam Bacaï Sanha, au pouvoir depuis juillet 2009, meurt à Paris où il était hospitalisé depuis plusieurs semaines. Raimundo Pereira, président de l'Assemblée nationale, assure l'intérim du pouvoir.

  • 26 juillet 2009 Guinée-Bissau. Élection de Malam Bacaï Sanha à la présidence

    Malam Bacaï Sanha, candidat du parti au pouvoir, le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert, et ancien chef de l'État intérimaire, est élu président à l'issue du second tour du scrutin, avec 63,6 p. 100 des voix, face à Kumba Yala, du Parti de la rénovation sociale, ancien président...