Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

31 mars 2014

France. Nomination de Manuel Valls au poste de Premier ministre

Le président François Hollande déclare, dans une allocution télévisée, avoir entendu le message délivré par les Français lors des élections municipales, et notamment l'accusation de « lenteur » dans l'action de l'exécutif. Il annonce le remplacement au poste de Premier ministre de Jean-Marc Ayrault par Manuel Valls, jusqu'alors ministre de l'Intérieur et l'un des membres du gouvernement les plus populaires. Il charge celui-ci de conduire une « nouvelle étape » du quinquennat, à la tête d'un « gouvernement de combat ». Le chef de l'État confirme son intention de mener à bien le « pacte de responsabilité » passé avec les entreprises, auquel doit correspondre un « pacte de solidarité » relatif à l'éducation, à la santé et au pouvoir d'achat. Il annonce « une baisse rapide des cotisations payées par les salariés » et évoque une « réduction des impôts des Français [...] d'ici à 2017 ». Enfin, il laisse entendre que la France pourrait renégocier ses engagements budgétaires vis-à-vis de Bruxelles.

— Universalis

Événements précédents