18 mars 2014France – Guinée équatoriale. Mise en examen à Paris du fils du président équato-guinéen

 

Les juges d'instruction près le tribunal de grande instance de Paris décident la mise en examen de Teodorin Obiang, fils du président de la Guinée équatoriale, pour « blanchiment de détournement de fonds publics », « abus de biens sociaux » et « abus de confiance » dans l'affaire dite des « biens mal acquis ». En décembre 2008, l'organisation Transparency International France a déposé une plainte visant les conditions dans lesquelles les chefs d'État congolais Denis Sassou-Nguesso, gabonais Omar Bongo et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ont acquis en France un important patrimoine immobilier et mobilier. Des saisies mobilières ont eu lieu en septembre 2011 et en février 2012 au domicile parisien de Teodorin Obiang, qui a également été saisi en juillet 2012. Teodorin Obiang revendique l'immunité liée à sa nomination au poste de vice-président de la Guinée équatoriale en mai 2012.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 mars 2014 - France – Guinée équatoriale. Mise en examen à Paris du fils du président équato-guinéen », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-mars-2014-mise-en-examen-a-paris-du-fils-du-president-equato-guineen/