Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23 mai 2013

États-Unis. Discours du président Barack Obama sur la fin de la guerre contre le terrorisme

Dans un discours devant la National Defense University, à Washington, le président Barack Obama annonce sa volonté de mettre fin à la « guerre globale contre le terrorisme » en affirmant la nécessité de « trouver le bon équilibre entre les besoins de notre sécurité et la sauvegarde des libertés qui nous définissent ». Il défend la notion de « guerre juste » menée « avec proportionnalité », « en dernier recours et en état de légitime défense », et appelle à ne plus agir comme si « tout groupe de voyous qui s'attribue l'étiquette Al-Qaida représentait une menace crédible pour les États-Unis ». Il annonce avoir signé, la veille, une directive fixant les nouvelles règles d'emploi des drones, ces avions sans pilote utilisés notamment par la C.I.A pour procéder à des assassinats ciblés, pour qu'ils repassent sous le contrôle des militaires et pour limiter les risques de tuer des civils. Barack Obama se dit favorable à l'abrogation de la loi sur l'« Autorisation d'utiliser la force militaire », un texte adopté après les attentats du 11 septembre 2001 qui permet d'attaquer les « nations, organisations ou personnes » qui y étaient liées. Enfin, il rappelle son intention de fermer la prison de Guantanamo où cent soixante-six personnes, dont une centaine en grève de la faim, sont encore détenues sans jugement.

— Universalis

Événements précédents