Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

30 décembre 1988

France. Allégement par l'État de la dette de Renault

Le gouvernement annonce l'apurement des 12 milliards de francs de dette de la Régie Renault, comme le réclamait la direction depuis plusieurs mois. En contrepartie, un décret publié le même jour au Journal officiel soumet la firme automobile, qui conserve néanmoins son statut de régie, au droit commun des entreprises commerciales, du moins en ce qui concerne les pertes et la faillite. Paris tente ainsi d'affaiblir l'hostilité manifestée par la Commission européenne, qui avait réclamé dès mars une réforme du statut de Renault si l'État accordait de nouvelles subventions, et qui a décidé d'exercer en 1989 un contrôle plus strict des aides financières à l'investissement dans le secteur automobile.

— Universalis

Événements précédents