3-8 novembre 2021Belgique. Enquête sur des militaires liés à l'extrême droite.

 

Le 3, des perquisitions sont menées dans trois casernes en Flandre et en Wallonie, ainsi qu’au domicile privé de huit militaires, dans le cadre d’une enquête sur des soupçons d’« incitation à commettre des actes terroristes ». En mai, le caporal-chef Jürgen Conings, proche de l’extrême droite, avait pris la fuite après avoir menacé de s’en prendre à des symboles de l’État, à une mosquée et à des personnalités publiques. Il avait été retrouvé mort en juin.

Le 8, le président du Comité R chargé de contrôler les services de renseignements, Serge Lipszyc, présente le rapport que lui ont commandé les députés à la suite des propos qu’il avait tenus en octobre dans le magazine Wilfried. Il y accusait l’État et la classe politique de ne pas suffisamment prendre en compte les dangers pesant sur le pays, évoquant l’infiltration de l’extrême droite dans les structures étatiques et notamment dans l’armée. Le rapport indique que cinq militaires sont fichés pour extrémisme de droite et que douze militaires d’active et trois anciens militaires ont fait l’objet de procédures d’enquête à ce sujet.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-8 novembre 2021 - Belgique. Enquête sur des militaires liés à l'extrême droite. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-8-novembre-2021-enquete-sur-des-militaires-lies-a-l-extreme-droite/