5-19 octobre 2021Belgique. Mise en cause du président de l'Exécutif des musulmans de Belgique.

 

Le 5, la presse publie des extraits d’un rapport de la Sûreté de l’État, qui affirme que la mosquée Sultan Ahmet de Heusden-Zolder (Flandre), dirigée par Mehmet Üstün, le président de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), joue un « rôle important » dans la propagation d’idées extrémistes dans le Limbourg. L’EMB est l’organisation représentative des musulmans dans le pays.

Le 6, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne indique avoir mis en demeure l’EMB, pour la deuxième fois, d’organiser des élections en vue du renouvellement de ses instances représentatives.

Le 7, le Premier ministre Alexander De Croo accuse l’EMB de « magouilles » et l’appelle à faire preuve de professionnalisme et de transparence. Il confirme le gel d’une subvention destinée à la formation des imams.

Le 19, Mehmet Üstün fait part de l’intention de l’EMB de renoncer aux subventions fédérales qu’il reçoit, afin de mettre fin à l’« ingérence politique » de l’État.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-19 octobre 2021 - Belgique. Mise en cause du président de l'Exécutif des musulmans de Belgique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-19-octobre-2021-mise-en-cause-du-president-de-l-executif-des-musulmans-de-belgique/