Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

3-31 janvier 2001

États-Unis. Baisse des taux d'intérêt

Le 3, la Réserve fédérale abaisse d'un demi-point son taux d'intérêt interbancaire au jour le jour, pour la première fois depuis novembre 1998, ramenant celui-ci à 6 p. 100. Très malmenés depuis plusieurs mois en raison du ralentissement de l'activité économique, les marchés financiers enregistrent un rebond spectaculaire. Le Nasdaq, indice des valeurs de la nouvelle économie, qui avait perdu 39 p. 100 en 2000, progresse de 14,2 p. 100 en une séance, tandis que le Dow Jones gagne 2,8 p. 100 et le Standard and Poor's 500, 5 p. 100. Dans la foulée, les places européennes progressent également.

Le 31, la Réserve fédérale abaisse de nouveau son taux interbancaire d'un demi-point, à 5,5 p. 100. Une telle baisse de 1 p. 100 en moins d'un mois n'avait pas été enregistrée depuis décembre 1991, lors de la dernière récession de l'économie américaine. La Réserve fédérale réagit ainsi à l'annonce des chiffres de la croissance du produit intérieur brut, qui n'a été que de 1,4 p. 100 au dernier trimestre de l'année 2000, sa progression la plus faible depuis cinq ans.

Le 20 mars, la Réserve fédérale annoncera une nouvelle baisse de son taux interbancaire, de 5,5 p. 100 à 5 p. 100, son plus bas niveau depuis novembre 1999.

— Universalis

Événements précédents