16-19 novembre 2000États-Unis – Vietnam. Visite du président Bill Clinton au Vietnam

 

Le 16, Bill Clinton entame la première visite d'un président américain au Vietnam depuis la fin de la guerre, en 1975. L'embargo économique américain avait été levé en 1994, un an avant le rétablissement de relations diplomatiques entre Washington et Hô Chi Minh-Ville.

Le 17, Bill Clinton prononce devant des étudiants de l'université de Hanoi un discours retransmis à la télévision, fait sans précédent pour un dirigeant étranger. Il appelle à la réconciliation entre les deux pays, en rendant hommage à « l'incroyable sacrifice des Vietnamiens des deux bords morts dans le conflit » et en formulant le souhait que ce passé « douloureux » soit « racheté par un avenir pacifique et prospère ». En indiquant « avec force » qu'il n'entend pas donner de leçon aux dirigeants vietnamiens, il affirme toutefois que « garantir le droit à l'exercice de la religion et à la dissidence politique ne menace pas la stabilité d'une société ». En réponse, le président Trân Duc Luong prône « le respect mutuel, la non-ingérence dans les affaires internes de l'autre et le souci de ne pas laisser nos différences interférer dans une coopération égale et qui profite à chacun ».

Le 19, Bill Clinton quitte Hô Chi Minh-Ville après avoir déclaré que « la tendance vers la liberté est virtuellement irréversible ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-19 novembre 2000 - États-Unis – Vietnam. Visite du président Bill Clinton au Vietnam », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-19-novembre-2000-visite-du-president-bill-clinton-au-vietnam/