3-30 octobre 1993Israël – Autorité palestinienne. Début de la mise en œuvre de la Déclaration de principes

 

Le 3, l'armée israélienne lance une vaste offensive dans les territoires occupés contre les islamistes du mouvement Hamas. L'O.L.P. proteste contre cette opération, contraire selon elle à l'esprit de la Déclaration de principes sur l'autonomie de Gaza et de Jéricho signée en septembre.

Le 6 a lieu au Caire la première « rencontre de travail » entre le Premier ministre israélien Itzhak Rabin et Yasser Arafat, qui mettent en place les comités chargés de préparer l'application de l'accord israélo-palestinien. Le même jour, Farouk Kaddoumi, chef du département politique et numéro deux de l'O.L.P., se rallie à la Déclaration de principes sur l'autonomie à laquelle il s'était déclaré hostile dans un premier temps.

Le 9, deux Israéliens sont assassinés près de Jéricho par des extrémistes palestiniens hostiles à l'accord de septembre.

Le 11, le Conseil central de l'O.L.P. ratifie la Déclaration de principes et entérine la création d'une « Autorité nationale palestinienne » présidée par Yasser Arafat, qui gérera les territoires jusqu'à l'élection d'un Conseil d'« autogouvernement ».

Le 13 s'ouvrent à Taba, sur le golfe d'Aqaba, les négociations en vue de la mise en œuvre de l'accord israélo-palestinien. Les modalités du retrait de l'armée israélienne des territoires concernés, les conditions de la passation des pouvoirs civils et la libération des quelque douze mille cinq cents Palestiniens détenus par Israël figurent à l'ordre du jour.

Le 19, à la demande de Yasser Arafat, Israël libère le plus ancien prisonnier palestinien, Salim Hassan Al Zreii, détenu depuis vingt-trois ans.

Le 21, Assaad Saftaoui, membre éminent du Fath et proche de Yasser Arafat, est assassiné à Gaza, probablement par des Palestiniens dissidents.

Le 21 également, les négociateurs de Taba conviennent de libérer « graduellement et sans discontinuité » tous les prisonniers palestiniens.

Les 25 et 26, un premier groupe d'environ sept cents prisonniers est remis en liberté. Mais aucun fondamentaliste n'est relâché, en raison de l'assassinat de deux soldats israéliens par des membres de Hamas, à Gaza, le 24.

Le 30, au lendemain de l'assassinat de l'un des leurs par le mouvement Hamas, les colons juifs de Cisjordanie engagent de violentes opérations de représailles et se livrent à des manifestations d'hostilité à la Déclaration de principes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-30 octobre 1993 - Israël – Autorité palestinienne. Début de la mise en œuvre de la Déclaration de principes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-30-octobre-1993-israel-autorite-palestinienne-debut-de-la-mise-en-oeuvre-de-la-declaration-de-principes/