3-25 mai 2003Espagne. Élections locales

 

Le 3, le Tribunal suprême espagnol, saisi par le gouvernement, annule la quasi-totalité des listes présentées par le nouveau parti Autodeterminaziorako Bilgunea au Pays basque et en Navarre en vue des élections locales. Ces listes sont considérées comme des émanations de Batasuna, le parti indépendantiste basque radical, vitrine politique de l'E.T.A., interdit en mars.

Le 25, les résultats des élections au Pays basque et en Navarre sont favorables aux candidats modérés du Parti national basque, en l'absence de listes indépendantistes radicales. Le Parti socialiste progresse, le Parti populaire se maintient. Dans les autres provinces, les résultats des élections municipales placent le Parti socialiste en tête, avec 34,8 p. 100 des suffrages, mais le Parti populaire – 33,8 p. 100 des voix – ne souffre pas du rejet, par la population, de la position très pro-américaine adoptée par le président du gouvernement José María Aznar dans le conflit irakien. C'est en Galice, province frappée par la « marée noire » du Prestige, que l'opposition socialiste progresse le plus.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-25 mai 2003 - Espagne. Élections locales », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-25-mai-2003-elections-locales/