3-20 juillet 1997Bosnie-Herzégovine. Conflit entre les dirigeants de la République serbe

 

Le 3, la présidente de la République serbe (R.S.) de Bosnie, Biljana Plavsić, ordonne la dissolution du Parlement de la R.S. Cette décision est aussitôt rejetée par le gouvernement, qui siège à Pale tout comme le Parlement. Biljana Plavsić prône le respect des accords de paix de Dayton afin de sortir l'entité serbe de Bosnie de l'isolement international. Depuis Banja Luka, où se trouve le siège de la présidence, elle s'oppose depuis plusieurs mois aux autres dirigeants de la R.S. qui suivent la ligne « dure » inspirée, en coulisses, par Radovan Karadzić, ancien président des Serbes bosniaques, inculpé de crimes contre l'humanité par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.

Le 4, le Parlement de Pale somme Biljana Plavsić de se rallier à ses positions ou de démissionner.

Le 20, le Parti démocratique serbe, créé par Radovan Karadzić, exclut Biljana Plavsić de ses rangs.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-20 juillet 1997 - Bosnie-Herzégovine. Conflit entre les dirigeants de la République serbe », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-20-juillet-1997-conflit-entre-les-dirigeants-de-la-republique-serbe/