1er-19 mars 1996Bosnie-Herzégovine. Réunification de Sarajevo

 

Le 1er, le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, qui siège à La Haye, inculpe de crimes contre l'humanité, pour son rôle dans le bombardement de cibles civiles à Sarajevo, l'un des deux officiers serbes bosniaques arrêtés et déférés devant lui par les autorités de Sarajevo en février. Le second sera renvoyé en Bosnie le 29.

Le 12, le quartier d'Ilidza, qui était occupé par les Serbes depuis le début du siège de la capitale, au printemps de 1992, repasse sous contrôle bosniaque, après avoir été mis à sac par les miliciens serbo-bosniaques et abandonné par la plupart de ses habitants serbes.

Le 19, Sarajevo achève sa réunification avec le passage sous contrôle bosniaque du dernier quartier encore occupé par les Serbes, Grbavica. Cette restauration de la souveraineté bosniaque sur la capitale s'accompagne de scènes de violence et de destruction, tant du fait de Serbes que de Bosniaques. Avec cette réunification s'achève la première phase – militaire – de l'application des accords de paix de Dayton. Le partage de la Bosnie en deux entités devient effectif. Toutefois, les prisonniers de guerre n'ont pas encore tous été libérés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-19 mars 1996 - Bosnie-Herzégovine. Réunification de Sarajevo », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-19-mars-1996-reunification-de-sarajevo/