3-17 juillet 1990France. Démission d'Olivier Stirn et léger remaniement gouvernemental

 

Le 3, lors d'un colloque organisé à Paris par l'association Dialogues 2000 dirigée par Olivier Stirn, ministre du Tourisme, des figurants rémunérés sont convoqués pour écouter et applaudir les interventions de Pierre Mauroy, Laurent Fabius et Jean-Pierre Chevènement.

Le 4, le subterfuge, rendu public, provoque un tollé général dans la classe politique. Le scandale prend une telle ampleur que le ministre, bien qu'il affirme n'être pas responsable de cette initiative, est contraint de démissionner aussi bien de ses fonctions gouvernementales que de celles qu'il exerçait à Cherbourg, dont il présidait la communauté urbaine depuis 1989.

Le 17, Jean-Michel Baylet, secrétaire d'État, remplace Olivier Stirn comme ministre délégué chargé du Tourisme, tandis que ses anciennes fonctions sont confiées à Philippe Marchand, nommé ministre délégué chargé des collectivités territoriales et de la sécurité civile.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-17 juillet 1990 - France. Démission d'Olivier Stirn et léger remaniement gouvernemental », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-17-juillet-1990-demission-d-olivier-stirn-et-leger-remaniement-gouvernemental/