Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-29 mai 1990

France. Offensive présidentielle en faveur des bas salaires

  • Article mis en ligne le

Le 10, recevant à l'Élysée François Perigot, président du C.N.P.F., François Mitterrand se déclare favorable à l'ouverture « au plus tôt » de négociations sur les bas et moyens salaires entre les partenaires sociaux. Les jours suivants, le C.N.P.F. semble répondre favorablement à cette invitation.

Le 29, à Auxerre, dont le maire, Jean-Pierre Soisson, est le ministre du Travail, le chef de l'État, dans un discours consacré aux inégalités sociales, invite le gouvernement à mieux les combattre, et précise que les pouvoirs publics interviendraient si les négociations salariales engagées à son initiative n'aboutissaient pas.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents