29 juillet 2018Cambodge. Élections législatives.

 

Le Parti du peuple cambodgien du Premier ministre Hun Sen remporte la totalité des 125 sièges de l’Assemblée nationale avec 76,9 p. 100 des suffrages. Le taux de participation de 83 p. 100 illustre l’échec de l’appel au boycottage du scrutin lancé par l’opposition. Le Parti du salut national du Cambodge (PSNC), principal parti d’opposition, avait obtenu 55 sièges aux élections de juillet 2013. En février 2017, le cofondateur du PSNC Sam Rainsy, qui est poursuivi par la justice et vit en exil en France, a été interdit d’exercer toute activité politique et a cédé la direction de son parti à Kem Sokha. En septembre de la même année, ce dernier a été arrêté, accusé de complot contre le gouvernement et, en novembre, la Cour suprême a ordonné la dissolution du PSNC. En outre, le gouvernement a fortement réprimé la presse indépendante au cours de l’année passée, provoquant la disparition des deux grands journaux indépendants et la fermeture de trente-deux stations de radio.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 juillet 2018 - Cambodge. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-juillet-2018-elections-legislatives/