17 février 2009Cambodge. Ouverture du procès des Khmers rouges

 

Procès des Khmers rouges, Cambodge, 2009

photographie : Procès des Khmers rouges, Cambodge, 2009

« Au nom du peuple cambodgien et des Nations unies» s'ouvre le 17 février 2009 le procès de Kaing Guek Eav, dit « Douch », le premier dirigeant khmer rouge à être jugé pour les atrocités qu'il a commises il y a plus de trente ans sous la dictature communiste. 

Crédits : Adrees Latif/ Pool/ AFP

Afficher

Devant le Tribunal spécial pour les Khmers rouges, juridiction à la fois cambodgienne et internationale, siégeant à une quinzaine de kilomètres de la capitale, Phnom Penh, débute le procès des dirigeants du régime de Pol Pot qui a fait près de deux millions de morts, soit le quart de la population cambodgienne, de 1975 à 1979. Le premier à comparaître pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité, torture et homicide est un ancien chef tortionnaire, Kaing Guek Eav, dit « Douch », qui dirigeait le centre de détention et de torture de Tuol Sleng (appelé également S-21) et serait responsable de la mort d'au moins douze mille trois cents personnes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 février 2009 - Cambodge. Ouverture du procès des Khmers rouges », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-fevrier-2009-ouverture-du-proces-des-khmers-rouges/