Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

29-31 mai 1991

Espagne. Démantèlement d'un commando de l'E.T.A. après un attentat en Catalogne

Le 29, l'explosion d'une voiture piégée détruit une caserne de la garde civile, à Vic, petite ville située à soixante-cinq kilomètres au nord de Barcelone. Le bilan est particulièrement lourd : neuf morts, dont trois fillettes, et une quarantaine de blessés. Nul ne doute qu'il ne s'agisse d'une action de l'E.T.A. militaire, qui menace ainsi directement le bon déroulement, en 1992, des jeux Olympiques de Barcelone, dont une des épreuves doit justement être organisée à Vic.

Le 31, le jour même des obsèques des victimes de l'attentat, une opération commando de la police parvient à démanteler le « commando Barcelone » de l'E.T.A., auteur présumé du massacre. Deux terroristes, dont Joan Carles Monteagudo, principal responsable du groupe, sont tués, et huit autres arrêtés, dont trois à Saint-Jean-de-Luz par la police française.

— Universalis

Événements précédents