28-30 octobre 1999Chine. Poursuite de la répression contre la « secte » Fa Lun Gong

 

Le 28, le Quotidien du peuple qualifie Fa Lun Gong de « secte ». Cette organisation mystique d'inspiration bouddhiste et taoïste, qui avait été interdite en juillet, revendique des dizaines de millions de membres, jusqu'au plus haut niveau des organes de l'État.

Le 30, l'Assemblée nationale populaire adopte une loi qui renforce la répression contre les sectes. Les jours précédents et suivants, la police interpelle, notamment sur la place Tiananmen à Pékin, des centaines d'adeptes de Fa Lun Gong qui participaient au plus large mouvement de désobéissance organisé, dans la capitale, depuis le « printemps de Pékin », en 1989.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28-30 octobre 1999 - Chine. Poursuite de la répression contre la « secte » Fa Lun Gong », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-30-octobre-1999-poursuite-de-la-repression-contre-la-secte-fa-lun-gong/