27 septembre 2017France – Italie. Prise de contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire par l'Italien Fincantieri.

 

Lors du sommet franco-italien réuni à Lyon, le président français Emmanuel Macron et le président du Conseil des ministres italien Paolo Gentiloni officialisent la reprise des chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) par le groupe italien Fincantieri, numéro un européen de la construction navale, qui était l’objet d’un différend entre Paris et Rome. L’accord prévoit que Fincantieri, détenu en majorité par l’État italien, doit obtenir 50 p. 100 du capital des chantiers, temporairement nationalisés par la France en juillet. L’État français doit en outre prêter 1 p. 100 du capital qu’il détient à Fincantieri pour une durée de douze ans, ce qui confère au groupe italien le contrôle opérationnel des chantiers de Saint-Nazaire. L’accord prévoit que si les engagements pris par Fincantieri ne sont pas respectés, l’État français pourra récupérer la part du capital prêtée. Paris obtient de Rome des garanties sur le maintien de l’emploi à Saint-Nazaire, sur les restrictions du transfert de savoir-faire vers la Chine et sur l’accès privilégié aux chantiers du constructeur militaire français de défense Naval Group (ex-DCNS).

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 septembre 2017 - France – Italie. Prise de contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire par l'Italien Fincantieri. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-septembre-2017-prise-de-controle-des-chantiers-navals-de-saint-nazaire-par-l-italien-fincantieri/