27 septembre - 11 octobre 1992Roumanie. Réélection du président Ion Iliescu, mais défaite de son parti au Parlement

 

Le 27 se déroulent les deuxièmes élections générales libres depuis la chute de Ceauşescu, en décembre 1989. En mai 1990, Ion Iliescu avait remporté 85 p. 100 des suffrages et son parti, le Front de salut national (F.S.N.), avait recueilli 66 p. 100 des voix aux élections législatives. En mars, le F.S.N., de plus en plus contesté, s'est scindé en deux du fait du désaccord entre le président Iliescu, qui a fondé le Front démocratique de salut national (F.D.S.N.), et l'ancien Premier ministre Petre Roman, qui dirige le nouveau F.S.N. Avec 27,5 p. 100 des suffrages, le F.D.S.N. reste le premier parti du pays, suivi par la Convention démocratique d'Emil Constantinescu, principal parti d'opposition anticommuniste (23 p. 100), et le F.S.N. (11 p. 100). Les formations nationalistes, qui agitent la menace d'une invasion hongroise de la Transylvanie, effectuent une percée. L'absence de majorité parlementaire incitera Ion Iliescu à préconiser, le 30, la formation d'un gouvernement d'union nationale. Au premier tour de l'élection présidentielle, le président sortant remporte plus de 47 p. 100 des suffrages contre environ 33 p. 100 pour Emil Constantinescu. Le taux de participation s'élève à 75 p. 100.

Le 11 octobre, au second tour, Ion Iliescu est reconduit à la tête de l'État par plus de 61 p. 100 des suffrages contre moins de 39 p. 100 pour son adversaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 septembre - 11 octobre 1992 - Roumanie. Réélection du président Ion Iliescu, mais défaite de son parti au Parlement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-septembre-11-octobre-1992-reelection-du-president-ion-iliescu-mais-defaite-de-son-parti-au-parlement/