25-27 septembre 1991Roumanie. Démission du gouvernement après la manifestation des mineurs

 

Le 25, plusieurs milliers de mineurs de la vallée du Jiu envahissent Bucarest. Ceux qui, en juin 1990, avaient brutalement « nettoyé » la capitale à l'appel du président Ion Iliescu, manifestent cette fois contre la vie chère et réclament la démission du Premier ministre. Avec une violence qui leur est coutumière, les mineurs, que rejoignent d'autres manifestants hostiles à la politique d'austérité, assiègent le palais gouvernemental protégé par les blindés. Des affrontements avec les forces de l'ordre, qui durent toute la nuit, font cinq morts, des dizaines de blessés et d'importants dégâts.

Le 26, Petre Roman présente la démission de son gouvernement. Dans une déclaration diffusée le soir même sur T.F.1, il dénonce le « putsch communiste de la base » qui a causé sa chute.

Le 27, le président Iliescu, qui signe avec Miron Cosma, chef des mineurs, un « accord-communiqué », envisage la constitution d'un « gouvernement d'ouverture » avec des membres de l'opposition. Dans la nuit, les derniers mineurs qui occupent encore la place de l'Université sont évacués par la police antiémeute, avant de regagner leur province le lendemain.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-27 septembre 1991 - Roumanie. Démission du gouvernement après la manifestation des mineurs », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-27-septembre-1991-demission-du-gouvernement-apres-la-manifestation-des-mineurs/