26 mai 2019Belgique. Élections législatives.

 

Les résultats des élections législatives sont marqués par la percée du Vlaams Belang (VB, extrême droite) en Flandre et celle des écologistes et du Parti du travail (PTB, extrême gauche) en Wallonie. L’Alliance néo-flamande (N-VA, droite extrême), en recul, demeure toutefois le premier parti à la Chambre des représentants avec 16 p. 100 des suffrages et 25 sièges sur 150. Le VB progresse fortement avec 12 p. 100 des voix et 18 élus. Le Parti socialiste (PS), en léger recul, arrive en troisième position avec 9,5 p. 100 des suffrages et 20 députés – le Parti socialiste flamand (sp.a), également en baisse, obtient 6,7 p. 100 des voix et 9 sièges. Les partis formant la coalition gouvernementale sortante sont en recul : les Chrétiens-démocrates et flamands (CD&V) obtiennent 8,9 p. 100 des voix et 12 élus ; les Libéraux et démocrates flamands (Open VLD), 8,5 p. 100 des voix et 12 sièges ; le Mouvement réformateur (MR) du Premier ministre sortant Charles Michel, 7,6 p. 100 des suffrages et 14 élus. Le PTB progresse et se place en cinquième position avec 8,6 p. 100 des suffrages et 12 députés. Les écologistes wallons – Ecolo – et flamands – Groen – obtiennent chacun 6,1 p. 100 des voix avec respectivement 13 et 8 élus. Enfin le Centre démocrate humaniste (CDH) régresse avec 3,7 p. 100 des suffrages et 5 sièges, et Démocrate fédéraliste indépendant (DéFI) se maintient avec 2,2 p. 100 des voix et 2 députés. Ecolo, le PS-sp.a et le MR prennent les trois premières places dans la Région de Bruxelles-Capitale, la N-VA, VB et les CD&V en Flandre, et le PS, le MR et Ecolo en Wallonie. Le taux de participation est de 90 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 mai 2019 - Belgique. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-mai-2019-elections-legislatives/