26 janvier 2000France. Mise en examen de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire Elf

 

Les magistrats chargés de l'enquête sur les détournements de fonds commis au préjudice d'Elf Aquitaine de 1989 à 1993 informent l'ancien ministre de l'Économie, Dominique Strauss-Kahn, de sa mise en examen pour « complicité et recel d'abus de biens sociaux ». Celui-ci est soupçonné d'avoir fait rémunérer par le groupe pétrolier, en 1993, pour un montant d'environ 190 000 francs, la secrétaire du Cercle de l'industrie, association qu'il avait cofondée. Impliqué dans l'affaire de la M.N.E.F.. Dominique Strauss-Kahn avait démissionné de ses fonctions ministérielles en novembre 1999.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 janvier 2000 - France. Mise en examen de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire Elf », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-janvier-2000-mise-en-examen-de-dominique-strauss-kahn-dans-l-affaire-elf/