25-29 décembre 1998Cambodge. Ralliement au gouvernement de Khieu Samphan et Nuon Chea

 

Le 25, deux chefs historiques des Khmers rouges, Khieu Samphan, ancien chef de l'État du Kampuchea démocratique, et Nuon Chea, ancien idéologue du régime de Pol Pot, se rallient au gouvernement, avec l'accord du Premier ministre Hun Sen. Le chef de guerre Ta Mok est le dernier ancien dirigeant khmer rouge à demeurer dans la clandestinité. Les milliers de Khmers rouges qui se sont ralliés au régime de Phnom Penh sont regroupés à la frontière thaïlandaise, dans les zones autonomes de Païlin et d'Anlong Veng qu'ils administrent.

Le 29, Hun Sen reçoit Khieu Samphan et Nuon Chea dans sa résidence proche de la capitale. Lors d'une conférence de presse, ces deux derniers se déclarent « désolés » pour la tragédie subie par leur pays sous le régime khmer rouge qui causa la mort de près de deux millions de personnes. Cependant, ils nient toute responsabilité personnelle dans le génocide. Les appels à la « réconciliation nationale » l'emportent sur les projets de procès pour crimes contre l'humanité évoqués par une partie de la communauté internationale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  25-29 décembre 1998 - Cambodge. Ralliement au gouvernement de Khieu Samphan et Nuon Chea », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/25-29-decembre-1998-ralliement-au-gouvernement-de-khieu-samphan-et-nuon-chea/