Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

24 janvier 2022

Liban. Retrait de la vie politique de Saad Hariri

Dénonçant un contexte marqué par « l’influence iranienne », le « sectarisme » et « l’effondrement de l’État », l’ancien Premier ministre Saad Hariri, chef de file de la communauté sunnite, annonce son retrait de la vie politique. Il précise qu’il ne se présentera pas aux élections législatives prévues en mai et invite les membres de son parti, le Courant du futur, à faire de même. Premier ministre à trois reprises depuis 2009, Saad Hariri déclare regretter les compromis passés au cours de cette période avec le Hezbollah et ses alliés chiites en vue d’« empêcher toute guerre civile au Liban » – ce qui lui avait fait perdre le soutien de l’Arabie Saoudite.

— Universalis

Événements précédents