Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23 mai 1994

Allemagne. Élection de Roman Herzog à la présidence

L'Assemblée fédérale élit à la présidence de la République le Bavarois Roman Herzog, candidat du Parti chrétien-démocrate du chancelier Helmut Kohl dont il représente l'aile conservatrice. Le principal adversaire de l'ancien président de la Cour constitutionnelle fédérale de Karlsruhe était le social-démocrate Johannes Rau, ministre-président du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Au troisième tour de scrutin, Roman Herzog réunit toutes les voix de la coalition gouvernementale qui prouve ainsi sa cohésion, à cinq mois des élections législatives. Lors de sa première déclaration, le successeur de Richard von Weizsäcker souhaite être le représentant d'une Allemagne « décrispée », « tolérante » et « ouverte au monde ». Roman Herzog incarne la génération d'Allemands, à laquelle appartient également Helmut Kohl, qui n'ont pas servi le régime nazi et n'éprouvent aucune culpabilité à propos du passé de leur pays.

— Universalis

Événements précédents