3-25 mai 1993Allemagne. Grève des métallurgistes dans les Länder de l'Est

 

Le 3 débute le mouvement de grève lancé par le puissant syndicat de la métallurgie et de la sidérurgie I.G. Metall dans les Länder de l'ex-R.D.A. Celui-ci exige le respect de l'accord d'égalisation des salaires entre l'Est et l'Ouest conclu en 1991, qui prévoyait une augmentation de 26 p. 100 des rémunérations en 1993, alors que le patronat n'entend pas dépasser 9 p. 100 en raison de la faible productivité des industries de l'Est et de la mauvaise conjoncture économique. I.G. Metall voit dans cette rupture d'un accord salarial de branche l'illustration de l'érosion du modèle social allemand. Il s'agit de la première grève organisée à l'Est depuis 1932, les nazis puis les communistes ayant ignoré ce droit.

Le 14, alors que 10 p. 100 environ des membres de l'I.G. Metall sont en grève et que ce syndicat menace d'étendre le mouvement à l'Ouest, un compromis est trouvé entre le syndicat et le patronat. Ce dernier accepte la remise en vigueur de l'accord de 1991 qu'il avait dénoncé, mais obtient que l'égalisation des salaires entre les deux parties du pays soit étalée jusqu'en 1996, au lieu de 1994. Après l'avis d'une commission paritaire de branche, les entreprises en grande difficulté pourront déroger aux règles du rattrapage salarial. Les grévistes acceptent ce compromis le 18.

Le 25, le président d'I.G. Metall Franz Steinkühler est contraint de démissionner à la suite de la révélation des spéculations boursières qu'il a réalisées grâce à des informations privilégiées.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-25 mai 1993 - Allemagne. Grève des métallurgistes dans les Länder de l'Est », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-25-mai-1993-greve-des-metallurgistes-dans-les-lander-de-l-est/