23 février 2020Comores. Élections législatives.

 

La Convention pour le renouveau des Comores du président Azali Assoumani remporte la majorité absolue, au terme du second tour des élections législatives, avec 20 sièges sur 24 membres élus et 60,9 p. 100 des suffrages au premier tour en janvier. Neuf autres sièges sont pourvus au scrutin indirect par les assemblées des trois îles constitutives de l’Union des Comores. Le taux de participation est de 62,8 p. 100, il était de 62,4 p. 100 au premier tour. L’opposition, qui avait appelé au boycottage du scrutin, n’est plus représentée au Parlement. En septembre 2019, le Parlement avait autorisé le chef de l’État, réélu en mars, à gouverner par décrets et à organiser des élections législatives. En décembre 2019, Azali Assoumani a dissous le Parlement, trois mois avant la fin de son mandat, afin d’empêcher que celui-ci ne débatte d’une loi d’amnistie visant à protéger les élus menacés de poursuites en raison de leurs activités politiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23 février 2020 - Comores. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-fevrier-2020-elections-legislatives/