22 novembre 1996France. Condamnation d'un dirigeant de l'Église de scientologie

 

Le tribunal correctionnel de Lyon condamne l'ancien président de l'Église de scientologie de Lyon, Jean-Jacques Mazier, à trois ans de prison dont dix-huit mois ferme, 500 000 francs d'amende et cinq ans d'interdiction d'exercice des droits civiques, civils et familiaux, pour homicide involontaire, escroquerie et tentative d'escroquerie. Le tribunal établit un « lien de causalité direct » entre le suicide d'un adepte de la secte, en mars 1988 ; et le « comportement fautif » de Jean-Jacques Mazier. Quatorze autres membres de la secte sont condamnés à des peines de prison avec sursis. Le jugement dénonce les « méthodes destinées à soutirer de l'argent en privant l'adepte de son libre arbitre » comme « autant de manœuvres frauduleuses destinées à le tromper ». En 1977, quatre dirigeants de l'Église de scientologie, dont son fondateur américain Lafayette Ron Hubbard, avaient été jugés pour escroquerie devant le tribunal de Paris.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22 novembre 1996 - France. Condamnation d'un dirigeant de l'Église de scientologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-novembre-1996-condamnation-d-un-dirigeant-de-l-eglise-de-scientologie/