Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23-24 juillet 1981

Thaïlande. Mesures de dissuasion à l'encontre des réfugiés

  • Article mis en ligne le

Lors de la quatrième conférence annuelle sur les personnes déplacées, réunie à Bangkok, les autorités thaïlandaises annoncent leur décision d'arrêter le flot de réfugiés (environ quatre cent dix mille). Les mesures les plus sévères paraissent viser les Vietnamiens, qui ne seront plus admis à franchir la frontière ou qui seront placés dans des centres de détention. D'autre part, des négociations sont en cours avec le Cambodge pour établir un programme de rapatriement volontaire de ses ressortissants.

Bangkok entend ainsi mettre un terme d'ici à la fin de 1982 à l'afflux des réfugiés.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événement précédent

  • 1er-6 avril 1981 Thaïlande. Échec du coup d'État

    Le 1er, le général Sant Chitpatima, commandant en chef adjoint des forces armées, s'empare du pouvoir à Bangkok avec l'aide d'un « comité révolutionnaire ». Le général Prem Tinsulanond, Premier ministre et commandant en chef des forces armées, démissionne et s'enfuit dans le nord-est du pays, à Korat,...