21-30 novembre 2013Ukraine – Union européenne. Rejet par l'Ukraine de l'accord d'association

 

Le 21, le président Viktor Ianoukovitch annonce la suspension des négociations en vue d'un accord d'association avec l'Union européenne. Il justifie sa position par la nécessité « d'assurer la sécurité nationale, de relancer les relations économiques avec la Russie et de préparer le marché intérieur à des relations d'égal à égal avec l'Union européenne ». Cette décision intervient une semaine avant le sommet européen de Vilnius (Lituanie) consacré au Partenariat oriental que Bruxelles propose à l'Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, l'Arménie, la Biélorussie et l'Azerbaïdjan. Principal partenaire économique de l'Ukraine, la Russie lui a proposé des aides, tout en la menaçant de mesures de rétorsion commerciale en cas d'association avec Bruxelles. Les jours suivants, à Kiev, des milliers de personnes favorables au rapprochement de leur pays avec l'Europe manifestent.

Le 21 également, le Parlement rejette l'extradition vers l'Allemagne, pour raison médicale, de l'ancienne Première ministre et opposante emprisonnée Ioulia Timochenko, qui constituait un préalable à la conclusion d'un accord avec l'Union européenne.

Le 29, à Vilnius, seules la Géorgie et la Moldavie signent un accord d'association avec l'Union européenne.

Le 30, la police disperse violemment les manifestants pro-européens rassemblés place de l'Indépendance à Kiev.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-30 novembre 2013 - Ukraine – Union européenne. Rejet par l'Ukraine de l'accord d'association », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-30-novembre-2013-rejet-par-l-ukraine-de-l-accord-d-association/