20 janvier 2009États-Unis. Investiture de Barack Obama à la présidence

 

Le démocrate Barack Obama, élu le 4 novembre 2008, prête serment sur la Bible et prononce son discours d'investiture en tant que quarante-quatrième président des États-Unis, devant une foule de deux millions de personnes rassemblée sur l'esplanade du Capitole, à Washington. Premier président afro-américain, il succède à George W. Bush dont il se démarque en assurant « à tous les peuples et les gouvernants qui nous regardent aujourd'hui [...] que l'Amérique est l'amie de chaque pays et de chaque homme, femme et enfant qui recherche un avenir de paix et de dignité et que nous sommes prêts à diriger à nouveau ». Après avoir affirmé qu'il restait « fidèle aux idéaux de nos ancêtres », Obama appelle à la reconstruction d'une Amérique ouverte sur le monde. En ce qui concerne l'économie américaine, le nouveau président lance un message teinté de réalisme et d'optimisme, en constatant qu'elle est « gravement affaiblie », mais qu'il faut « restaurer les conditions de la croissance » en menant des actions audacieuses et responsables.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 janvier 2009 - États-Unis. Investiture de Barack Obama à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-janvier-2009-investiture-de-barack-obama-a-la-presidence/