4-26 novembre 2008États-Unis. Élection de Barack Obama à la présidence

 

Le 4, Barack Obama est élu président avec 365 grands électeurs contre 173 pour son adversaire républicain John McCain, et 52,9 p. 100 du vote populaire contre 45,7 p. 100. Le sénateur démocrate de l'Illinois et son colistier Joe Biden l'emportent dans vingt-neuf États sur cinquante et un, soit neuf États de plus que John Kerry et John Edwards en novembre 2004: la Floride, l'Ohio, la Caroline du Nord, la Virginie, l'Indiana, le Colorado, l'Iowa, le Nouveau-Mexique et le Nevada. Barack Obama, dont le père était kenyan, est le premier « Afro-Américain » à accéder à la Maison-Blanche. Dans sa première allocution, le futur président, dont le slogan de campagne était « Yes, we can! » (« Oui, nous le pouvons! »), déclare: « Le changement est arrivé en Amérique. [...] Nous savons que les défis que nous affronterons demain seront les plus grands de notre vie: deux guerres, une planète en péril, la pire crise financière en un siècle. [...] La route sera longue. Le chemin sera escarpé. [...] Avant tout, je vous demanderai de prendre part au travail qui consiste à reconstruire cette nation [...] À ceux qui nous regardent ce soir d'au-delà de nos rivages [je dis:] nos histoires sont distinctes, mais notre destin est partagé, et une nouvelle aube de leadership américain est arrivée. [...] Tel est le vrai génie de l'Amérique: l'Amérique peut changer. Notre Union peut être perfectionnée. » De son côté, John McCain, reconnaît que « c'est une élection historique ». Barack Obama doit être formellement désigné par les grands électeurs le 15 décembre et doit entrer en fonction le 20 janvier 2009. Les démocrates obtiennent également la majorité dans les deux chambres du Congrès à l'issue des élections qui se déroulent le même jour. Ils détiennent 257 sièges sur 435 à la Chambre des représentants (+ 21 par rapport à l'assemblée sortante) contre 178 aux républicains (— 21), et 58 sièges sur 100 au Sénat (+ 7, en incluant 2 indépendants), contre 41 aux républicains (— 8), un siège demeurant non attribué en fin d'année. Enfin, les républicains remportent un poste de gouverneur supplémentaire, dans le Missouri, sur les onze qui étaient soumis à renouvellement.

Le 24, Barack Obama choisit Timothy Geithner, actuel président de la Réserve fédérale de New York, comme prochain secrétaire au Trésor.

Le 26, Barack Obama nomme Paul Volcker, ancien président de la Réserve fédérale, à la tête de ses futurs conseillers économiques à la Maison-Blanche.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-26 novembre 2008 - États-Unis. Élection de Barack Obama à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-26-novembre-2008-election-de-barack-obama-a-la-presidence/