1er janvier 2009États-Unis – Irak. Passation de pouvoir sur le contrôle de la « zone verte »

 

Les Irakiens reprennent le contrôle de la « zone verte », le quartier international ultra-sécurisé situé dans le centre de Bagdad, symbole de l'occupation américaine. Cette passation de pouvoir marque la fin de la présence de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sous mandat de l'O.N.U., et s'inscrit dans le cadre d'accords bilatéraux de sécurité signés entre Bagdad, Washington et Londres notamment, en novembre et décembre 2008. Les cent quarante-six mille soldats américains déployés en Irak passent sous l'autorité de Bagdad et devront quitter le pays d'ici à la fin de 2011.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er janvier 2009 - États-Unis – Irak. Passation de pouvoir sur le contrôle de la « zone verte » », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-janvier-2009-passation-de-pouvoir-sur-le-controle-de-la-zone-verte/