20-27 janvier 2012Afghanistan – France. Annonce du retrait des forces françaises à la fin de 2013

 

Le 20, quatre soldats français sont tués par un homme portant l'uniforme de l'armée afghane sur la base de Gwan, dans la vallée de la Kapisa, au nord-est de Kaboul. En décembre 2011 déjà, deux soldats français avaient été tués par un insurgé infiltré dans les rangs de l'armée afghane. Le président Nicolas Sarkozy déclare que « si les conditions de sécurité ne sont pas clairement rétablies, alors se posera la question d'un retour anticipé » du contingent français, lequel compte trois mille six cents hommes. Quatre-vingt-deux soldats français ont trouvé la mort dans le pays depuis 2001.

Le 27, le président Hamid Karzaï, en visite à Paris, signe un traité de « partenariat stratégique » avec son homologue français. À l'issue de cette rencontre, le président Nicolas Sarkozy annonce le retrait du contingent français d'ici à la fin de 2013. Le contrôle de la province de la Kapisa, que la France assure, doit être cédé aux forces afghanes dès mars 2012.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20-27 janvier 2012 - Afghanistan – France. Annonce du retrait des forces françaises à la fin de 2013 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-27-janvier-2012-annonce-du-retrait-des-forces-francaises-a-la-fin-de-2013/