2 juillet 2019Libye. Raid aérien contre un centre de migrants.

 

Un raid aérien contre un centre de détention de migrants à Tadjourah, dans la banlieue de Tripoli, cause la mort d’au moins cinquante-trois personnes. Le gouvernement d’accord national de Fayez al-Sarraj met en cause l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar qui nie toute responsabilité. L’ANL mène une offensive contre Tripoli depuis avril, qui a déjà fait près de mille morts et provoqué le déplacement de cent mille personnes. Elle avait annoncé une relance des raids aériens sur la capitale après la perte de son centre de commandement de Gharian en juin. Ce drame met en lumière la situation des migrants dans le pays. Selon l’Organisation internationale pour les migrations, environ six cent soixante mille migrants illégaux subsahariens et asiatiques résident en Libye. Trois mille quatre cents d’entre eux sont enfermés dans les centres de détention officiels autour de la capitale. Des milliers d’autres sont détenus par les milices. Leur nombre augmente en raison des politiques européennes de refoulement vers la Libye des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée. Les organisations non gouvernementales dénoncent les mauvais traitements auxquels sont exposés les migrants, ainsi que la dégradation de leur situation sanitaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2 juillet 2019 - Libye. Raid aérien contre un centre de migrants. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-juillet-2019-raid-aerien-contre-un-centre-de-migrants/