2 janvier 2021Algérie. Acquittement de hauts dignitaires condamnés pour complot.

 

La cour d’appel militaire de Blida acquitte l’ancien chef des services de renseignements, le général Mohamed Mediène, dit « Toufik », son successeur le général Athmane Tartag, le frère de l’ancien président, Saïd Bouteflika, et la militante trotskiste Louisa Hanoune, qui avaient été condamnés en septembre 2019 à quinze ans de prison pour complot contre l’autorité de l’État et atteinte à l’autorité de l’armée. L’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar, condamné par contumace à la même date et pour les mêmes faits, avait été acquitté par le tribunal militaire de Blida à son retour dans son pays, en décembre 2020. Ils avaient été arrêtés sur l’initiative de l’ancien chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah, décédé en décembre 2019, qui avait contraint le président Abdelaziz Bouteflika à la démission. Le général Tartag et Saïd Bouteflika, impliqués dans d’autres affaires, restent en prison.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2 janvier 2021 - Algérie. Acquittement de hauts dignitaires condamnés pour complot. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-janvier-2021-acquittement-de-hauts-dignitaires-condamnes-pour-complot/