10 août - 15 septembre 2020Algérie. Condamnation de journalistes.

 

Le 10, le tribunal de Sidi M’Hamed condamne à trois ans de prison, pour « incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l’unité nationale », le journaliste Khaled Drareni, fondateur du site d’information Casbah Tribune et correspondant de la chaîne française TV5 Monde et de l’ONG Reporters sans frontières, qui est emprisonné depuis mars. Deux militants du Hirak jugé le même jour pour les mêmes motifs, Samir Belarbi et Slimane Hamitouche, sont condamnés à deux ans de prison, dont quatre mois ferme.

Le 24, le tribunal de Constantine condamne le journaliste Abdelkrim Zeghileche, directeur de Radio Sarbacane, une radio en ligne, à deux ans de prison pour « atteinte à l’unité nationale » et « outrage au chef de l’État ». Il est détenu depuis juin.

Le 27, Amnesty International dénonce le « harcèlement judiciaire systématique » des journalistes par les autorités et l’incarcération d’« au moins huit » d’entre eux depuis le début du Hirak en février 2019.

Le 15 septembre, la cour d’appel d’Alger ramène la peine de Khaled Drareni à deux ans de prison.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 août - 15 septembre 2020 - Algérie. Condamnation de journalistes. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-aout-15-septembre-2020-condamnation-de-journalistes/