Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2 avril 1998

France. Condamnation de Maurice Papon

Le 2, la cour d'assises de Bordeaux condamne Maurice Papon, secrétaire général de la préfecture de la Gironde de 1942 à 1944, à dix ans de réclusion criminelle et à dix ans de privation de droits civiques, civils et de famille, pour complicité de crime contre l'humanité. Il est reconnu coupable de complicité d'arrestations et de séquestrations dans le cadre de la déportation de quatre convois de juifs de Bordeaux. La cour ne retient pas le crime de complicité d'assassinat. Ayant été libéré deux jours après l'ouverture du procès en raison de son âge et de son état de santé, l'accusé ne peut être placé sous mandat de dépôt. Il reste libre jusqu'à l'examen de son pourvoi en cassation annoncé par son avocat. Dénoncé par la défense qui réclamait l'acquittement, le verdict est accueilli avec un soulagement mitigé par les parties civiles qui, pour certaines, espéraient une condamnation à perpétuité.

— Universalis

Événements précédents