2-8 janvier 1992

États-Unis - Asie. Voyage du président George Bush en Asie

Du 2 au 6, le président George Bush se rend successivement en Australie, à Singapour – où il annonce la levée de l'embargo économique contre le Cambodge en place depuis 1975 – et à Séoul. Il assure ses alliés du maintien de la présence militaire américaine dans la région.

Le 7, il arrive à Tōkyō, principale étape de sa tournée ; il est accompagné des trois grands de l'automobile, les présidents de General Motors, Ford Motor et Chrysler.

Le 8, George Bush et le Premier ministre japonais Kiichi Miyazawa adoptent trois documents, dont une « déclaration de Tōkyō » sur le maintien de la stabilité mondiale qui illustre la volonté du Japon de jouer un rôle plus important sur la scène diplomatique. Les deux pays s'engagent par ailleurs à « stimuler la croissance » de façon concertée. Enfin, George Bush présente un plan qui vise à remédier au déficit commercial des États-Unis vis-à-vis du Japon. Mais les concessions ponctuelles consenties par Tōkyō, en particulier dans le domaine de l'automobile, ne constituent pas le changement de politique économique durable souhaité par Washington.

— Universalis

Événements précédents