Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er décembre 1998

États-Unis. Fusion entre les groupes pétroliers américains Exxon et Mobil

  • Article mis en ligne le

Le groupe pétrolier Exxon annonce le rachat de son concurrent Mobil pour 79 milliards de dollars. Il détiendra 70 p. 100 du capital du nouveau groupe. Il s'agit, par son montant, de la transaction la plus importante jamais enregistrée en la matière, sous réserve d'approbation par les autorités américaines. Exxon-Mobil devient le premier groupe pétrolier mondial, devant l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, en termes de réserves d'hydrocarbures et de capitalisation boursière. Il accède aussi au premier rang mondial par le chiffre d'affaires (182,4 milliards de dollars), devant General Motors. Après les rapprochements de British Petroleum et d'Amoco, de Total et de Petrofina, l'opération s'inscrit dans le cadre de la restructuration du secteur pétrolier nécessitée par la chute des prix du brut – plus de 40 p. 100 en un an. Elle aboutit à la reconstitution partielle de la Standard Oil de Rockefeller, démembrée en 1911 à la suite d'une procédure antitrust.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents