1er-9 juin 1985

France. Préparation des législatives de 1986 dans l'opposition

Le 1er, le R.P.R. réunit un congrès extraordinaire au parc floral de Vincennes. Devant les quatre mille délégués présents, Alain Juppé, secrétaire national chargé du redressement économique, présente le « pacte pour la France » du Rassemblement. Comportant dix propositions économiques, ce texte est destiné, en cas de victoire de l'opposition en 1986, à « créer le choc de la confiance ». » Outre les dénationalisations, le R.P.R. propose une forte réduction des dépenses publiques et des charges fiscales. Dans son discours de clôture, Jacques Chirac présente les élections législatives de 1986 comme l'« objectif prioritaire », le « moment d'un choix crucial » qui déterminera l'« alternance véritable ».

Les 8 et 9, les clubs Perspectives et Réalités organisent à Paris une convention libérale qui réussit à réunir à la même tribune, devant plus de cinq mille participants, Valéry Giscard d'Estaing, inspirateur de la manifestation, Raymond Barre et Jacques Chirac. Un document, « Propositions pour l'alternance », synthèse des réflexions menées par plusieurs clubs politiques de l'opposition, est présenté aux participants. Ces propositions constituent, selon les auteurs, « un effort de lucidité, une stratégie cohérente » pour « remettre la France en marche ».

— Universalis

Événements précédents