Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-30 octobre 2013

Syrie. Début du démantèlement de l'arsenal chimique

Le 1er, une vingtaine d'experts de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (O.I.A.C.) arrivent dans le pays pour entreprendre le démantèlement de l'arsenal syrien, en application de la résolution du Conseil de sécurité de l'O.N.U. adoptée en septembre. Les opérations de destruction doivent être achevées à la mi-juin 2014.

Le 2, le Conseil de sécurité adopte à l'unanimité une déclaration demandant aux parties en conflit d'assurer la libre circulation des convois d'aide humanitaire dans le pays. Diverses localités de la plaine de la Ghouta, dans la banlieue sud-ouest de Damas, bastion de la rébellion assiégé par les forces loyalistes, connaissent des situations de famine.

Le 9, Paris confirme l'enlèvement, le 22 juin, de deux journalistes indépendants français, Nicolas Hénin et Pierre Torres, par un groupe rebelle, à Raqqa, dans le nord du pays.

Le 11, l'O.N.G. Human Rights Watch, autorisée pour la première fois à se rendre dans le pays, révèle dans un rapport que cent quatre-vingt-dix civils ont été tués en août par plusieurs groupes djihadistes dans la région de Lattaquié, fief du clan alaouite au pouvoir à Damas.

Le 18, neuf pèlerins libanais chiites enlevés par la rébellion dans la province d'Alep en mai 2012 et accusés d'être des combattants du Hezbollah sont libérés.

Le 20, un attentat-suicide perpétré par la rébellion fait au moins quarante-deux morts à Hama, dans le centre du pays.

Le 30, l'aviation israélienne effectue un raid contre une base militaire de l'armée syrienne située entre Jableh et Lattaquié, dans le nord-ouest du pays. Selon les services de renseignement israéliens, le site abritait des missiles susceptibles d'être livrés au Hezbollah libanais.

— Universalis

Événements précédents