Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-29 septembre 1998

Yougoslavie. Menaces occidentales contre l'opération serbe au Kosovo

Le 1er, le président Slobodan Milošević propose, sous la pression de Washington, la conclusion d'un accord intérimaire sur le Kosovo, où les affrontements entre rebelles séparatistes et forces de l'ordre serbes suscitent un regain de tension depuis février. Cet accord octroierait au Kosovo « un certain degré d'auto-administration » dont le cadre pourrait être « amélioré » après une période de trois à cinq ans.

Le 4, le « président » kosovar Ibrahim Rugova se déclare favorable à cette initiative.

Le 23, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. approuve à l'unanimité moins une abstention – celle de la Chine – la résolution 1199 qui « exige » l'application d'un cessez-le-feu au Kosovo et qui prévoit l'adoption de « nouvelles dispositions » pour rétablir la paix dans la province si les forces serbes ne cessent pas « immédiatement » leur offensive et ne se retirent pas. Le texte exige également des dirigeants kosovars qu'ils condamnent le terrorisme.

Le 28, Belgrade annonce l'arrêt de ses « opérations antiterroristes » au Kosovo. Sur le terrain, toutefois, l'offensive se poursuit.

Le 29, des unités des forces serbes commencent à regagner leurs casernes au Kosovo.

— Universalis

Événements précédents