5-19 octobre 1997Yougoslavie. Scrutins défavorables au président Slobodan Milošević en Serbie et au Monténégro

 

Le 5, l'ultranationaliste Vojislav Seselj arrive en tête du second tour de l'élection présidentielle en Serbie. Avec 49,1 p. 100 des suffrages, le chef du Parti radical (extrême droite) bat le candidat du Parti socialiste (ex-communiste) au pouvoir, Zoran Lilić, qui obtient 47,9 p. 100 des voix. Le taux de participation, inférieur d'un point aux 50 p. 100 requis, conduira toutefois la commission électorale, le 8, à annuler le scrutin.

Le 5 également, lors du premier tour de l'élection présidentielle au Monténégro, qui oppose deux membres du Parti démocratique des socialistes (ex-communiste), le président conservateur sortant, Momir Bulatović, soutenu par Belgrade, devance de peu le Premier ministre réformateur Milo Djukanović, qui est appuyé par l'opposition. Les deux hommes obtiennent respectivement 47,4 p. 100 et 46,7 p. 100 des suffrages. Le taux de participation s'élève à 67,4 p. 100. Les résultats de ces deux scrutins constituent un revers pour le président socialiste de la République fédérale, Slobodan Milošević.

Le 19, Milo Djukanović remporte l'élection présidentielle au Monténégro, avec 50,8 p. 100 des suffrages, malgré la campagne menée contre lui depuis Belgrade. Accusé de « visées séparatistes » par le régime serbe, il est en fait opposé à la modification constitutionnelle prévue par Slobodan Milošević pour renforcer les pouvoirs de la présidence fédérale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-19 octobre 1997 - Yougoslavie. Scrutins défavorables au président Slobodan Milošević en Serbie et au Monténégro », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-19-octobre-1997-scrutins-defavorables-au-president-slobodan-milosevic-en-serbie-et-au-montenegro/