1er-16 septembre 1994France – Maroc – Algérie. Mise au jour d'un réseau islamiste en France et polémique entre Rabat et Alger

 

Le 1er, les interpellations et les perquisitions opérées par la police française dans les milieux proches des suspects arrêtés au Maroc après l'attentat, en août, contre un hôtel de Marrakech – trois Français d'origine maghrébine et un Marocain résidant en France – confortent l'hypothèse de l'appartenance de ceux-ci à un réseau islamiste proche de l'ex-Front islamique de salut algérien, qui serait également responsable d'attaques à main armée sur le territoire français.

Le 5, le juge Jean-Louis Bruguière met en examen sept Maghrébins et un Français d'origine maghrébine, résidant dans la région parisienne et à Orléans, pour « association de malfaiteurs en liaison avec une entreprise terroriste ».

Le 16, dans un communiqué, le ministère marocain de l'Intérieur accuse les deux principaux responsables de l'attaque de l'hôtel de Marrakech d'avoir été « manipulés par les services de sécurité algériens ». Alger nie toute responsabilité.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-16 septembre 1994 - France – Maroc – Algérie. Mise au jour d'un réseau islamiste en France et polémique entre Rabat et Alger », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-16-septembre-1994-france-maroc-algerie-mise-au-jour-d-un-reseau-islamiste-en-france-et-polemique-entre-rabat-et-alger/