MAROC, chronologie contemporaine

 

2020

29 juillet 2020
Maroc. Annonce de la généralisation de la couverture sociale.

Dans un discours prononcé à l’occasion du vingt et unième anniversaire de son accession au trône, le roi Mohammed VI annonce la généralisation de la couverture sociale à tous les Marocains à partir de 2021, évoquant l’assurance-maladie, les allocations familiales, les retraites et les indemnités pour perte d’emploi. Il indique que la crise sanitaire a « mis en évidence […] la faiblesse des réseaux […] Lire la suite

22 juin 2020
Maroc. Révélation de l’utilisation d’un logiciel espion à l’encontre d’opposants.

L’ONG de défense des droits humains Amnesty International révèle que le téléphone mobile du journaliste d’investigation Omar Radi a été infiltré, entre janvier 2019 et janvier 2020, par le logiciel espion Pegasus, fabriqué par la société israélienne NSO. Inculpé en décembre 2019, Omar Radi a été condamné en mars à quatre mois de prison avec sursis pour avoir critiqué un juge sur Twitter. L’ONG ava […] Lire la suite

17 mars 2020
Maroc. Condamnation du journaliste Omar Radi.

Le tribunal d’Ain Sebba condamne le journaliste Omar Radi à quatre mois de prison avec sursis pour outrage à magistrat. Celui-ci est accusé d’avoir critiqué sur Twitter un verdict très sévère rendu en avril 2019 contre des membres du mouvement de contestation qui avait agité le nord du pays en 2016 et 2017. […] Lire la suite

11-19 février 2020
Maroc. Dénonciation d’une « campagne de répression » de l’opposition.

Le 11, l’ONG de défense des droits humains Amnesty International publie un communiqué dénonçant « une campagne de répression » des opposants poursuivis « pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression ». Elle dénombre la condamnation « à des peines sévères », depuis novembre 2019, d’au moins dix personnes accusées d’avoir critiqué sur les réseaux sociaux le roi Mohammed VI, les  […] Lire la suite

22 janvier 2020
Maroc. Intégration des eaux du Sahara occidental.

Le Parlement adopte à l’unanimité une loi qui établit la souveraineté du pays sur l’espace maritime s’étendant de Tanger à Lagouira, à la frontière mauritanienne, et qui intègre donc les eaux bordant le Sahara occidental. Cette décision est dénoncée par le Front Polisario qui revendique l’indépendance du Sahara occidental.  […] Lire la suite

— Universalis